Préparez votre Retraite Prévoir Retraite

Inscrivez-vous gratuitement et recevez chaque semaine, l'actualité de vos retraites (prevoir-retraite.com et ses partenaires retraite).



Retraite des salariés Retraite des artisans
et des commerçants
Retraite des fonctionnaires Retraite des personnes ayant
cotisé à différents régimes

La Retraite des salariés : La retraite de base

C'est la pension que vous recevrez dans le cadre du régime général.
Elle est fonction de trois paramétres :

  • Vos salaires annuels moyens
  • Le taux qui vous est accordé
  • Votre durée d'assurance

Le taux de liquidation de la pension
Si vous avez cotisé durant votre carriére à plusieurs régimes de retraite de base, et si vous réunissez la durée d'assurance nécessaire pour obtenir le "taux plein", le montant de votre pension de base sera calculé au taux de 50% (le "taux plein") sur la moyenne des salaires perçus pendant vos meilleures années et dans la limite du plafond de la Sécurité Sociale (2 476 euros mensuels en 2004).


La proratisation de la pension
Durant votre carriére si vous avez relevé de plusieurs régimes, dont le régime général, et que votre durée d'assurance dans ce régime est inférieure à la durée maximale prise en compte, votre pension du régime général sera proratisée en fonction de votre durée d'assurance dans ce régime.
En d'autres termes le régime général prendra en charge la partie de la retraite pour laquelle vous avez cotisé quand vous y apparteniez.

La durée maximale d'assurance dans le régime général est actuellement de 158 trimestres.
A compter de 2004 cette durée à commencé à augmenter de 2 trimestres par an pour quelle atteigne 160 trimestres en 2008.
Elle atteindra ainsi 160 trimestres en 2008 pour les assurés nés en 1948.
Elle évoluera ensuite au même rythme que la durée requise pour bénéficier du "taux plein".


Le minimum garanti
Il existe deux types de minimums garantis :

  • Le minimum contributif :
    Si vous avez cotisé sur de faibles revenus, votre retraite de base est augmentée pour être portée à un montant minimal dit "minimum contributif".
    Celui-ci est appliqué seulement si vous bénéficiez du "taux plein".
    Dans le cas contraire, son montant (de 533,51 euros en 2003) est réduit en fonction de votre durée de carriére.
  • Le minimum vieillesse :
    à 65 ans (ou à 60 ans en cas d'inaptitude au travail), quels que soient la durée de votre carriére et le montant de votre pension, vous pouvez bénéficier d'un minimum vieillesse.
    Il est attribué, sous conditions de ressources, par le Fonds de solidarité vieillesse.

 


Mentions Légales | Contact

Copyright à E-KANOPI, 2010
Salariés  Artisans et Commerçants  Fonctionnaires  Mon compte